Monthly Archives: January 2017

Quel est le mode de vie des motards

Motard
Beaucoup de gens parlent de «mode de vie», mais probablement moins de 1% de ces personnes atteignent d’avoir un mode de vie.
Vous avez entendu le terme «Vivre à chevaucher». Cela résume à peu près le mode de vie des motards. Mais il est rare de trouver quelqu’un qui peut vivre en accord avec ce credo. Il en existe qui existent, mais très rares. La plupart d’entre nous vivent pour d’autres choses aussi, la plupart d’entre nous ont d’autres choses qui dépendent de nous, et la plupart d’entre nous sont régis par d’autres choses.
Que ce soit nos conjoints, nos enfants, nos emplois, nos entreprises, la plupart d’entre nous sont liés. Quelqu’un qui vit le mode de vie de motard ne se lie pas. Le mode de vie des motards est basé sur la liberté, la liberté de la route, et être libre d’aller où que ce soit.
Vivre le mode de vie des motards est comme être un vagabond sur deux-roues, voyager à travers le pays, et ne jamais vraiment rester dans un seul endroit. Il s’agit de se faire des amis, et de les laisser partir. Il s’agit de se réveiller un matin et de ne pas savoir où vous dormirez. Il y a des gens qui le font, mais c’est très rare.
Certaines personnes pensent que le fait d’être membre d’un club de 1% ou d’un club de patch de 3 pièces, signifie vivre le mode de vie des motards. D’autres pensent que d’aller à des rassemblements et des courses et de faire la fête avec les motards signifie vivre le mode de vie.
Vivre le mode de vie des motards signifie différentes choses pour différentes personnes. Pour certaines personnes, cela signifie simplement posséder une moto et porter un “t-shirt de motard”. Pour d’autres, il ne s’agit même pas de posséder une moto du tout. C’est plutôt le sentiment d’appartenir à un groupe ou à un club même s’ils ne roulent pas. Ceux-ci sont communément appelés «wannabes», cependant, pas d’une manière dérogatoire. Les gens qui veulent appartenir, mais pour une raison ou une autre n’ont tout simplement pas ce qu’il faut pour monter. Que ce soit un obstacle financier (ne pas être en mesure de se permettre une moto) ou émotionnel (étant préoccupé par le danger inhérent lors de la circonscription), certaines personnes veulent juste faire partie de la fraternité motarde.
Vivre le mode de vie des motards a toujours été l’extrémité du spectre. Il faut rouler toute l’année même dans le climat d’hiver rigoureux. Si les routes sont sèches et pas glacées, il faut monter plutôt que conduire chaque fois. Monter vers soi est une évasion. Il est difficile de réfléchir à tout problème stressant dans votre vie lorsque vous roulez. Assis sur une moto comme elle roule sur la route est plus que suffisant pour garder votre esprit occupé. Il faut porter des vêtements qui sont généralement associés à être un motard et faire la plupart des choses que le cycliste stéréotypé fait aussi bien.
En outre, on peut apprécier la fraternité qui va avec être un motard à plein temps. Dans ce monde de moutards, il y a beaucoup des motards à plein temps et qui sont tous frères unis dans un désir de vivre le mode de vie des moutards.
Cliquez ici pour visiter Le Sanctuaire Du Motard